Les tartines par date

janvier 2010
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Singapour, l’eldorado des chercheurs d’emploi ?

Singapour semble être l’Eldorado économique pour les européens,  au vu de plusieurs messages que j’ai reçu me demandant « comment fait-on pour s’installer à Singapour ? »

Pour être franche, je n’ai pas eu à me préoccuper de ce genre de question, étant une bonne et gentille épouse qui suivait son Chéri. Ceci dit, j’ai pu observer plusieurs cas de figure, dans lequel chacun trouvera sa voie. Comme dirait Lao Tseu dans Tintin, il faut trouver la voie. A Singapour il faut d’abord trouver un visa, et là je renvoie sur la branche immigration (et oui on devient immigré en s’installant à l’étranger, chacun son tour)  du site du Ministry of Foreign Affairs : http://www.ica.gov.sg/index.aspx

Ce que je ne savais pas avant d’y aller, c’est qu’il est possible maintenant d’obtenir un visa long terme pour chercher un travail une fois sur place. Jusqu’à présent j’avais plutôt vu des personnes qui venaient en touriste, et faisaient des saut de puces à Bali (il y a pire, c’est plus cool que l’ANPE) pour revenir ensuite avec une nouveau visa touriste. http://www.ica.gov.sg/page.aspx?pageid=172&secid=171 . Avec cette nouvelle formule plus besoin d’aller à Bali. Snif snif.

Voilà, il suffit donc de venir (pas forcément si facile mais bon, c’est vous qui êtes motivés sinon vous ne seriez pas en train de lire ce magnifique post)  et de chercher voire même trouver  ensuite un bon contrat local, bien payé, avec 20 jours de vacances par an  et autant de Medical Leave, histoire d’avoir presque 4 semaines de congés, pour rester dans la Frenchitude Attitude (ceci les Singapouriens font pareil) Des pistes :  http://expat.cfacile.net/2009/04/trouver-un-travail-a-singapour/

D’autres, la majorité des français ici, ont la chance de se faire directement envoyer à Singapour par leur boite d’Europe, mais finalement comme ils no’nt pas de problèmes de travail, on va donc  les oublier pour le moment. Une parenthèse tout de même : dans les anciens français de Singapour, i.e ceux qui sont là depuis plus de 4-5 ans, on rencontre souvent des ex-expatriés qui ont basculé définitivement dans le contrat local en se faisant embaucher sur place et en démissionnant de leur boite d’origine. Un nombre non négligeable d’ex-expats choisit également de ne pas rentrer au pays de de monter sa boite sur place. Bref ce sont des pures aventuriers qui quittent le cocon douillet (de moins en moins cependant) de l’expatriation.

Mais le vrai aventurier est celui qui quitte tout en France et vient créer son entreprise directement. Là je dis RESPECT. Et ça peut marcher, un exemple, ma crêperie préférée, la crêperie Entre Nous :

http://www.entrenous.sg/entre-nous_creperie_crepe_singapore/homepage.html 

Et surtout on n’oublie pas la formule aide, company set up, de la Chambre de commerce http://www.fccsingapore.com/index.php?id=66

et son réseau de gentils membres tout prêts à aider leurs gentils compatriotes (enfin ça c’est moi qui le dit,  je m’avance peut-être un peu… je ne suis pas membre, aucun intérêt dans l’affaire) : http://www.fccsingapore.com/index.php?id=32

Voili Voilou, c’est peu mais c’est déjà ça, bonne chance à tous ceux qui vont arriver !

2 comments to Singapour, l’eldorado des chercheurs d’emploi ?

Leave a Reply