Les tartines par date

juillet 2010
L M M J V S D
« Juin   Août »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

8 jours sans bloguer

Huit jours sans bloguer trop occupée à rentrer en France caser les nains pour les vacances. En plus d’une légère chute de  fréquentation de mon petit blog,  voici le bilan des courses :

– 11 heures d’embouteillage pour 3 jours passés en région parisienne, soit une moyenne d’environ 4h par jour. Et non, je ne rêvais de visiter Paris, son périphérique et sa banlieue, j’avais juste quelques conduites et visites à effectuer… La prochaine fois je tiendrais salon dans ma caisse.

– un total de 135 bises sur la joue, (en fait je n’ai pas compté mais ça faisait beaucoup), à raison de 3 par personne, 3 et pas 4, ni 2 allez savoir pourquoi. Question d’époque…

– sachant qu’il y avait une bonne chaleur (histoire de ne pas se sentir trop dépaysée) on imagine que les bises étaient collantes, sans parler des poignées de mains gluantes. C’est bien pour ça l’Asie, on ne se touche pas trop.

– une gastro, due aux bises ??? ou peut-être au changement d’eau ??? En tout cas, la tourista à Paris, ça existe, je l’ai vécue en live, 2 jours de vacances brulés et une razzia, non remboursée, en euros à la pharmacie, pas de médecin dispo le dimanche.

– et pour couronner le tout, une vitre brisée pour piquer mon GPS antique. Evidemment tout le monde s’est foutu de ma gueule dans le genre  » tu savais pas qu’il ne faut jamais laisser ton GPS dans ta voiture ??? » Ben nan ai-répondu niaisement, ça fait 3 ans que je laisse à Singapour. » A croire que c’est normal de se faire piquer son GPS en France. Dire qu’en 10 ans à se ballader dans ce beau monde, il a fallu que j’arrive dans ma mère patrie pour me faire dépouiller!

– Je n’ai même pas vu Léonardo di Caprio, en visite à Paris.

Et quand même des points positifs :

– les yaourts veloutés, les cerises du début de juillet

– le plaisir de tout comprendre, avec son revers, tout le monde vous comprend…

– mon autoradio dans la voiture qu’on a pas encore piqué et que j’ai eu le loisir d’appécier,

– le plaisir des français à voir le soleil, ça fait partie des petits bonheurs de la vie.

– les grandes soirées d’été qui n’en finissent pas,

– les petits matins frais, un truc introuvable à Singapour.

C’était bien quand même ! Et j’ai casé les nains, mes vacances commencent.