Les tartines par date

juin 2010
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Nous ne sommes pas un problème.

Comme chaque matin, je regarde les nouvelles sur internet histoire de maintenir le lien avec l’Europe et bien évidemment je me suis jetée sur les infos concernant la grève généralisée annoncée pour aujourd’hui en France. Au passage, je compatis avec tous ceux qui vont devoir aller travailler ou passer des oraux de bac, ça sent la big galère cette affaire.

La liste des revendications, les motifs profonds du mouvement, le regard des autres sur notre pays, tout cela avait un air de déjà vu. A noter cependant une interview faite par la BBC, qui commence grosso modo comme cela : la France, le pays des congés payés, vous êtes ceux qui ont le taux de travail hebdomadaire le plus faible, des allocations…  pourquoi ce mouvement ? C’est vrai que lorsque est anglais et que l’on vient de se prendre le budget sévère annoncé il ya 2 jours par David Cameron, et qu’on a une retraite à 65 ans pour le moment, on peut se demander pourquoi nous, les français si gâtés, nous râlons. J’ai une bonne raison pas si tartouille que ça :  il fait beau, et ce n’est pas désagréable de manifester sous le ciel bleu, c’est comme en 68 ! Paris en juin est une vraie merveille.

Revenons à des considérations plus sérieuses; après mes premières lectures, j’ai laissé passer la matinée en m’initiant à l’origami avec des japonaises histoire d’accroître ma zénitude attitude et, revenant à mon cher ordi,  j’ai été chercher sur le site du Strait Times des infos sur la grève annoncé.

Nous sommes en milieu de journée à Singapour, et je voulais savoir si les singapouriens allaient parler en Asie de ce phénoménal mouvement (mes amies japonaises, canadiennes et américaines de ce matin ne m’en ont pas touché un seul mot). Evidemment il fait encore nuit à Paris, quand l’Asie déjeune, mais bon j’avais l’espoir que l’on parle de nous, pour une fois. Et bien non, pas une ligne, pas le moindre entre-filet, j’en déduis donc, rapidement certes, que nous ne sommes pas un problème pour le reste du monde. Mon ego cocorico en prend un coup.

Heureusement que les Bleus ont fait parler de nous ! Ils sont rentrés dans un « pays humilié » :

http://www.straitstimes.com/BreakingNews/Sport/Story/STIStory_544859.html

Mais surtout, bientôt, on ne parlera en Asie que du prochain mariage d’Albert et même si Monaco n’est pas la France, les touristes d’Asie auront peut être envie d’aller rêver sur la Côte d’Azur. Un entrefilet des fiançailles d’Albert :

http://www.straitstimes.com/BreakingNews/Lifestyle/Story/STIStory_544892.html

Un coeur de moins à prendre les filles !  C’est bien d’ailleurs qu’il se fiance, j’ai ainsi pu apprendre qu’il avait 52 ans. C’est pas un rapide le gars Albert !

Promis, demain je me refocalise sur un vrai sujet,  la grève en France,  j’ouvre grand mes oreilles dans la rue et je vous raconte.

1 comment to Nous ne sommes pas un problème.

  • merichan

    Si ça peut te rassurer…

    Pour entendre parler de la Suisse… il faut…

    1. un éléphant de cirque qui se fait la belle et part en balade en ville de Zurich, 2 fois… d’elle, tout le monde en a parlé…

    2. un ressortissant suisse qui tague une rame de métro à Singapour ( du coup tu te dis que pour quelques semaines tu seras bien contente de n’avoir ton passeport à montrer nulle part)

    😉

Leave a Reply