Les tartines par date

mai 2010
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Check list 2 : comment rentrer en France

Chose promise, chose due voici ma petite check list perso du mois de mai qui concerne tous ceux qui quittent un pays et en particulier pour ceux qui rentrent AU PAYS. (à mon avis la liste est moins longue quand on passe de pays en pays)

Le sujet est d’actualité en cette saison de mouvement à l’approche des grandes vacances scolaires, pour ceux qui bien sûr ont des enfants qui suivent le merveilleux programme d’études françaises. En réfléchissant,  ça m’arrive parfois, j’ai listé 12 points à vérifier quand on quitte un pays, les voici dans le désordre.

Pourquoi 12 ? Il y en a surement beaucoup plus, mais j’aime ce chiffre symbolique fait d’un 4 binaire multiplié par un 3 ternaire. Bref voici l’essentiel à ne pas oublier quand on part définitivement d’un pays et que son Chéri a trouvé la place qui lui revient après avoir sué corps et âmes à l’étranger.

1/ se trouver un nouveau tipi : à faire en priorité si vous rentrez en France pour avoir une adresse et pouvoir scolariser les enfants : acheter, louer, dégager le locataire qui squatte dans votre 2 pièces acheté il y a 15 ans et s’imaginer vivre à 6 dedans.

2/ trouver une école pour ses enfants : il semblerait qu’il faille s’y prendre relativement tôt pour inscrire ses enfants dans les écoles privées. Pour les écoles publiques, pas besoin de se présenter devant le proviseur, il suffit d’avoir une adresse au bon endroit et votre Nain sera  automatiquement affecté à l’école, collège ou lycée du coin. Ca, c’est la théorie, je n’ai jamais testé la partie pratique, donc commentez commentez, on s’instruira sur ce beau sujet de la scolarisation en France.

3/ Penser à s’acheter une voiture, les délais sont parfois longs pour être sûr de rouler à l’arrivée, et n’oubliez pas de l’assurer.

4/ Réserver un déménageur, et vérifier au passage ses conditions d’assurance au cas où le container tomberait à l’eau (plus souvent qu’on ne le croit) et ses délais de livraison.

5/ Faire le point sur sa situation médicale si on a la chance d’être dans un pays avec des médecins corrects et pas chers. Ca permettra de voir venir, le temps que la Sécurité Sociale vous reprenne.

6/ Vider sa maison, de toute façon ne rêvez pas : les « expat conneries » achetées lors de vos nombreux voyages ne passeront pas la difficile épreuve de rétrecissement de surface et ne rentreront pas dans votre 80 mètres carrés vue sur cour. De plus il est peu probable que vous alliez en Sari ou en Grand Boubou chercher vos enfants à l’école, à moins que vous n’ayiez envie de montrer qui vous êtes enfin devenue…

7/  Se booker un dernier petit week end sur place, histoire de faire durer le plaisir, ce sera le plus fabuleux moment de toute votre vie d’expat

8/ Commencer à réfléchir à ce qu’on va bien pouvoir faire en rentrant. C’est à ce moment que l’on ressort son projet de vie !Personnellement cela fait depuis que je suis partie que j’y réfléchis, le problème est que je repars toujours… Les coachs spécialisés vous tentent la main et leur tiroir caisse pour vous aider. A vous de voir si vous pouvez vous réadapter toute seule comme une grande.

9/ Faire la liste de toutes les administrations qui n’ont pas vu votre bout du nez depuis quelques années : la Sécu, les Allocs, la SNCF pour les cartes de votre famille devenue nombreuse, l’ANPE, oups pardon le Pôle Emploi, l’APEC, les Impôts (et oui tout vient à point à qui sait attendre messieurs les inspecteurs) etc

10/ Organiser son pot de départ, c’est la saison et il y en a tellemment que mieux vaut s’y prendre en avance surtout si on veut faire la fête un samedi soir.

11/ Faire des achats indispensable à mettre dans le container : le frigo tropicalisé pour les vagues de chaleur, le énième Buddha, le masque africain qu’on avait pas, le costume sur mesure et la robe pour le prochain mariage de l’été sans parler des fringues pas chères pour les enfants pour les 15 prohaines années. (choisir dans ce cas des modèles indémodables ou prévoir d’ouvrir une boutique de fringues d’occasion en rentrant)

12/ Commencer à réfléchir « changement d’adresse » et prévenir tous vos correspondants postaux ( il y en a encore un peu) de votre nouvelle adresse. Ca évitera au locataire suivant de se retrouver avec tout votre courrier qu’il finira par jeter, ce que j’ai fait au bout de deux ans ici, lassée de renvoyer à l’expéditeur. On est patiente mais tout de même.

Et voilà, j’ai tenu en 12 points, mais je suis sûre que j’en ai oublié plein. Ceux qui partent en ce moment ou ont déjà vécu le Retour en France, pourront allègrement compléter ce chef d’oeuvre.  Au passage es t-on dans l’allégresse quand on rentre ???  That is the big question.