Les tartines par date

mars 2010
L M M J V S D
« Fév   Avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Jour magique au Carrefour

Tant d’emotions vendredi dernier ont empêché ma plume de courir sur ces blanches pages… Il faut dire que j’ai assisté à un scoop carrefouresque. Encore ce Carrefour me direz-vous, mais je me suis senti vendredi matin la Mata Hari des rayonnages et de l’épicerie, d’où un surcroit d’émotions que mon petit coeur de poulet a mis 3 jours à digérer… Je m’explique.

Tout commença mercredi dernier quand une douce voix singapourienne m’appella pour me demander si j’étais disponible le lendemain pour un « meeting consommateur » avec Carrefour. Mon coeur s’emballe, enfin s’offrait à moi la possibilité de dire à une personne en chair et en os tout ce que j’avais sur le coeur depuis tant d’années. La psycho analyse de la ménagère et de son caddie avec un spécialiste du marketing en live !

Malheureusement, j’ai dû refuser cette offre alléchante, étant déjà engagée sur d’autres sujets plus artistiques à la date dite. Et oui, amis qui travaillez 39 heures régulièrement par semaine,  sachez que les braves femmes au foyer que nous sommes avons un agenda digne d’un ministre des affaires étrangères et que nos horaires de disponibilité vont du lundi au dimanche de 6h30 à 23h30, sans RTT et sans congés payés, je ne parle pas de la retraite… Ok, on se rattrape en faisant des petits siestons deci delà, et encore pas tous les jours.

Bon revenons à nos moutons, donc je refuse et je dis adieu à cette  prometteuse réunion au Carrefour. Le voici, qu’il est beau :

Carrefour

Rongée par le remord et le regret, je m’empresse dès vendredi matin de chevaucher ma grosse voiture familiale, et de courir au Carrefour, où j’attrape avec un enthousiame sans nom un caddie. Après une semaine de pillages intempestifs des Nains, le frigo criait famine à la veille du week-end. Bref, j’entre à 10h pétantes dans ce vaisseau de la consommation et là le miracle s’accomplit : je trouve du chocolat noir et des compotes bio du premier coup (rappellez vous nos émois : http://expat.cfacile.net/2010/01/carrefour-parfois-je-negative/

A cela s’ajoutent le retour des raviolis végétariens trouvés en 3 secondes, ma lessive préférée, des fraises à 3 dollars, et des sushis tout frais.

Tout glissait, même le caddie. Je faisais mes courses habituelles telles une danseuse classique du Bolchoï ou une bonne fée bienveillante, dans un silence duveteux, sans la musique chinoise  habituelle assourdissante, saisissant de sa baguette magique, avec élégance et grâce, des paquets de cookies, des boites de maugettes de Vendée, des brocolis, des yaourts natures et du camembert. Du jamais vu dans ma longue de vie de ménagère du vendredi matin, moins d’une heure pour remplir mon caddie, que j’imaginais désormais tel un carosse doré. 

Le miracle a continué : je descends aux caisses et je vois alignées, sagement, n’attendant que mon carosse, moi et ma carte de paiement, une volée de jeunes caissières souriantes m’invitant presque joyeusement à déposer mon chargement sur le tapis roulant. Je demande une livraison, un jeune auxiliaire pointe son nez pour aider, et en moins de 10 minutes, le tour est joué.  Je continue ma prestation, toujours virevoltante sur mon petit nuage rose, vers le stand de livraison où on me propose tout de suite de me livrer le jour même, avec le sourire et une rapidité inégalée. J’ai tout de même attendu 3 minutes, le temps de quelques écritures,  juste assez pour saisir ça avec on téléphone portable :

La danseuse russe que j’étais devenue a laissé place à la Mata Hari des rayonnages.

Ce jour là, le Big Big Boss était là, j’entendais des bribes de français …. Tout s’expliquait ! La réunion consommateurs, les compotes, les caissières et l’absence de musique…

Vendredi prochain, je retournerai au Carrefour sans mon carosse et pousserai ma citrouille de caddie, je redeviendrai une pauvre ménagère courant derrière ses compotes,  sauf si la magie du Big Big Boss continue. Mata Hari veille et vous tient au courant.

2 comments to Jour magique au Carrefour

  • cathy

    bonjour bonsoir en fait ! et voilà je viens d’arriver à Singapore, et je surf sur les blogs à la recherche de la future bonne copine avec qui prendre le thé et comparer nos vies… une courte présentation s’impose poru vous donner envie de me répondre : je m’appelle cathy, suis à singapore depuis 27 heures, et pour quelques mois (voire années selon les décisions du patron de mon mari !). J’ai quitté boulot, amis, enfants, famille, maison longuement construite depuis 10 ans pour… ben, je ne sais pas encore… si si bien sur mon homme, mais il travaille… bien sur ! alors si un thé vous tente, je suis votre partenaire idéale ! je liste mes mails très régulièrement bien sur, donc, à bientot ! cathy

    • Bienvenue au club : je ne compte plus en heures mais en mois (3 mois déjà !!!) mon séjour à SIngapour !!! au plaisir de vous rencontrer, auteur et lectrice de blogs !

Leave a Reply