Les tartines par date

mars 2010
L M M J V S D
« Fév   Avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Flirting point et intrigues sexuelles

Cela fait déjà près de deux mois que nos amis singapouriens ont le droit de flirter, pas draguer, seulement flirter, à Singapour dans l’endroit prévu à cet effet : le « flirting point » installé devant le Singapore Art Museum.

 Au début de l’installation, il n’y avait qu’un seul banc, sauf erreur de ma part … l’endroit était donc uniquement réservé aux jeunes amoureux en mal d’anti-intimité, le flirting point est  au bord d’une des rues les plus passantes de Singapour, en plein milieu du vieux quartier colonial, et en face du SMU (Singapore Management University). Je passe souvent devant et pour le moment je n’ai vu que 2 fois un couple sous le panneau. J’imagine que c’est pour cela que maintenant il y a 4 bancs, histoire de créer une « flirting situation » un peu plus excitante. Je vous passe les détails…

Blague à part, c’est un joli pied de nez, autorisé, donné à la discrétion affichée dans les comportements amoureux des singapouriens.  Cette réelle ou apparente orthodoxie est à mettre en relation avec des agissements plus souterrains mais pas si cachés que cela : j’ai trouvé dans la librairie du National Museum un livre qui décrit très sérieusement le circuit et le réseau des escort girl avec une innovation très tendance ces derniers temps : l’apparition des escort boy.

Mesdames, régalez-vous… A quand les quotas et la parité ?

Morale de l’histoire n°1 : ici le sexe est High Class, ça fait plus chic et ça rapporte plus. Pas de places pour les prostitués pauvres…

Morale de l’histoire n°2 : qu’on ne me dise pas que les musées sont ennuyeux.

Leave a Reply