Les tartines par date

mars 2010
L M M J V S D
« Fév   Avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Bali et ses peintres

Certains l’auront déjà compris, j’aime la peinture et particulièrement celle du Sud Est Asiatique. J’ai donc entrepris cette semaine une trop courte expédition peinture à Bali.

Vous me direz, toutes les excuses sont bonnes pour justifier d’un voyage à Bali : la plus courante est d’aller y passer son voyage de noce, mais ce n’est plus pour moi, snif snif. On peut aussi aller y faire du rafting,  il parait que c’est la dernière tendance, ou alors y faire du trekking, ou du cocooning, du pubbing dans les bars, ou du même du snorkelling (quoique Bali ne soit pas le meilleur endroit pour snorkeller), j’ai choisi d’aller y faire du painting decouvring en bonne compagnie. Ce n’est pas encore tendance mais à mon avis cela pourrait bien être bientôt « The loisir » à la mode à Bali.

Comme chacun sait, Bali a été une terre de prédilection pour pas mal de peintres occidentaux dès les années 30. Des peintres indonésiens, philippins, singapouriens ont aussi été séduits par le caractère paradisiaque de cette île Hindoue. Et on retrouve le résultat dans les musées balinais. J’en ai pour ma part visité 3 : le premier, le Pasifika Museum regroupe la collection privé d’un homme d’affaires, tombé amoureux de Bali puis de la peinture que l’île a inspiré. Ce musée est idéalement situé à Nusa Dua, au milieu de nombreux complexes hôteliers et permet donc aux heureux vacanciers de faire une pause culture dans leur emploi du temps surchargés, entre massage et baignade. On y admira également une incroyable collection d’objets, masques et sculptures du Vanuatu, de Tahiti, de la Papouasie Nouvelle Guinée, collection qui n’a rien à envier à celle du Musée du Quai Branly. Viennent ensuite des salles de peintures par pays avec entre autres des indonésiens, des français, des hollandais, maîtres du portrait de belles balinaises et surtout une magnifique collection de peintures des peintres fondateurs et des élèves de l’école des Beaux Arts d’Hanoï. Pour en savoir plus : http://www.museum-pasifika.com/www.museum-pasifika.com/Home.html

Nous avons poursuivi notre exploration en allant à Ubud, situé dans le centre de l’île et rentrer dans l’esprit plus que fantaisiste de Blanco.

Le Maestro Blanco, décédé maintenant,  s’est offert une vie de rêve à Bali, entouré de sa femme, danseuse balinaise et de leurs quatre enfants et a laissé libre cours à son imagination débordante de sensualité. Le Blanco Museum est en fait la demeure somptueuse de l’artiste, l’ambiance est décadente, on se croirait dans un décor d’opéra et les femmes sont partout. Blanco a su saisir leur beauté grâce à un coup de crayon rapide et précis et un foisonnement de couleurs sans doute inspiré par sa vie balinaise. On remarquera également un portrait de Mickael Jackson, dont Blanco était un fervent admirateur.

Pour finir ce périple peinture, un visite du Neka Museum s’imposait, j’ai personnellement craqué pour 2 peintres : Abdul Aziz et Gerard Hofker. Je vous laisse savourer :

Abdul Aziz Legong Dancers

Abdul Aziz, Legong Dancers

Willem Gerard Hofker, Arja Dancers

Finalement, le charme de Bali restera sans doute intemporel grâce aux talents de ses peintres…

1 comment to Bali et ses peintres

Leave a Reply