Les tartines par date

mai 2009
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Partira, partira pas

Phénomène relativement nouveau et totalement lié à la crise, une grand nombre de familles d’expatriés ne savent plus sur quel pied danser.

Mai et juin sont les traditionnels mois des départs vers de nouveaux horizons ou de retours au pays; cette année, beaucoup savent qu’ils partent mais n’ont pas focément la destination d’arrivée, ni même une certitude totale de départ. C’est là que tout se complique, car qui dit départ dit logistique à mettre en branle. Inscription dans les écoles, réduction drastique du mobilier et des affaires inutilisées, vente de la voiture, don du cochon d’inde, recherche d’un employeur pour la maid qu’on aimait bien, passation au boulot, et surtout pot de départ.

Et cet année sans doute à cause de la crise les situations semblent incertaines, le projet s’arrête on part et puis finalement ça reprend, il y a même des familles d’expatriés arrivéee en janvier qui nous quittent en juin.

Et oui pas toujours drôle la vie d’expatriés, et dans tout cela c’est bien souvent Madame qui doit assurer la logistique, le maintien du moral des troupes, les stocks, et surtout la poursuite de la vie quotidienne comme si de rien n’était.

Je rends donc  hommage à tous les inconnus qui suivent leur conjoint en expatriation, et qui lorsqu’ils arrivent sont souvent, du moins au début, la femme de Mr Bidule, et de plus en plus le mari de Mme Smurps et sans lesquels l’expatriation serait un numéro de haute voltige.