Les tartines par date

octobre 2008
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Binaire

Petite réflexion sur le binaire ou le codage 1/0 ou le Ying et le Yang, Noir ou Blanc, Bon ou Mauvais, beau ou laid, etc etc à l’issue d’une conférence sur l’art contemporain.

Vous me direz, on sort du sujet expat, et on s’en fiche de l’art contemporain. Et bien non, c’est lié. Je m’explique ; à l’issue de cette conférence durant laquelle le débat s’est animé autour de l’affirmation « ce truc bizarre exposé dans la rue, j’aime vraiment pas ». En matière d’art, il est courant de dire « j’aime ou je n’aime pas » , « c’est beau ou c’est laid » et donc on se trouve dans une appréciation binaire de la chose et souvent on ne va pas plus loin, laissant aux spécialistes le soin du décodage.

Et c’est là que je reviens à l’expatriation. Quand on arrive dans un pays, on n’aime ou n’aime pas, on est pris de façon abrupte dans un nouveau pays, de nouvelles odeurs, de nouveaux sons et j’en passe. Allons-nous rester passif, tel le passant pressé et stressé devant de l’art contemporain, refuser d’ouvrir les yeux sur ce que l’on a pas du tout envie de voir, l’extrême pauvreté ou l’opulente richesse qui quelque part dérangent notre esprit tempéré, allons-nous continuer à raisonner de façon binaire ou alors au contraire, accepter de prendre le temps de se laisser apprivoiser par la différence du reste du monde, s’ouvrir à ses richesses, essayer de comprendre ne serait-ce qu’un tout petit peu, et puis en fin de compte changer doucement mais profondément et durablement. L’expatriation finit par vous faire percevoir le monde en kaleidoscope, oubliant le binaire, où nous sommes des Petits Princes de plus en plus curieux de tout ce qui nous dérange. Acceptons d’être bousculé. Mais diable que ce post est sérieux…. Demain je serai futile.

Leave a Reply